Accueil :: Histoire
logo-bio-europeen.jpg

Estelle et Cyrille BONGIRAUD

Depuis 1700 ans déjà

Du vin depuis les Romains

Roglievo est un des trois jolis villages qui composent aujourd’hui la minuscule région viticole autour de Negotin la « Negotinska Krajina ». Les documents historiques existant indiquent qu’on cultivait la vigne à Rogljevo déjà au IIIème siècle de notre ère, c’est à dire au temps de l’Empire Romain. Au 19ème siècle, les vins de Rogljevo sont présents sur les marchés européens. Pendant tout le siècle on les retrouve exportés en Russie, Hongrie, Autriche, Suisse, Roumanie et même...en France.


Negotinska Krajina et la France

Les vins de Rogljevo sont présents à l’Exposition international de Bordeaux en 1882 et à l’Exposition Universelle d’Anvers en 1885. Ils sont aussi à l'honneur durant l’Exposition de 1890 à Paris.

René Milieu ambassadeur de France en Serbie écrit à cette époque :
" En Serbie, la meilleure région pour la production de grands vins est la Negotinska Krajina dans laquelle on produit le meilleur vin serbe, nommé Negotinsko vino. Ce vin contient beaucoup de tanins, de sucre et d’alcool et ne perd pas dans le transport ses caractéristiques d’origine. On peut le mélanger avec d’autres bons vins, c’est pourquoi on l’apprécie beaucoup à Bordeaux ". (Publié dans la revue Tezak N°22 1890).  
 


 

napoleon copie.jpg

De l'or français pour le vin serbe

Il faut dire que depuis 1864, la France perd une grande partie de son vignoble par l’invasion du phylloxera, insecte qui détruira toutes les vignes européennes. La Serbie sera protégée jusqu’en 1886.
Cette période de 20 ans restera l'âge d’or de la région de Rogljevo. Beaucoup de vins partiront pour Bordeaux par voie fluviale, maritime et ferrovière. Le vin sera payé en Napoleon d’or.

tonneau bercy.jpg

Grands succès aux expositions internationales

Au début du 20ème siècle, les vins de Rogljevo sont représentés à l’Exposition de Londre en 1907. Là, deux viticulteurs de la région de Negotin obtiennent une médaille de Bronze et une médaille d’Or. Avec la période communiste, les viticulteurs perdent le droit de produire du vin, et ne peuvent que vendre leur raisins au combinat local. Les Pimnice (nom donné aux caves du village) de Rogljevo s’endorment pour une longue période de 70 ans.